04 janvier 2007

Pouvoir: liberté en danger ?

cligne_oui_491 Notre société est formidable...

policier Nous avons tous, à un moment de notre vie (parfois déjà fort longue...), vécu cette situation délicate: faire face à une personne investie d'une autorité quelconque, donc d'un pouvoir quelconque.

Prenons l'exemple le plus courant d'un gentil représentant de la police ou de la gendarmerie qui vous a fait un signe amical sur le bord de la route, afin que vous puissiez le rejoindre rapidement...

Son pouvoir l'autorise à vous verbaliser, alors que vous rouliez tranquillement à 180 kmh en ville, sans déranger personne, à peine aviez vous frôlé la vieille boulangère du village qui traversait la rue..

Bref, le pouvoir de vous rappeler les règles que vous avez transgressées ne l'autorise pas à être ignoble, abject, ou bien encore méprisant.

Cet exemple de l'usage du pouvoir, on peut le retrouver désormais sur la toile, autrement dit, l'internet.

La multiplication des espaces de parole, ou plutôt de l'écrit, a également multiplié les espaces où s'exerce le pouvoir, l'autorité.

Celle des modérateurs de forums ou de blogs par exemple, qui, s'appuyant sur des règles plus ou moins strictes (et plus ou moins absurdes), peuvent décider de toute expression sur leur espace.

Ils veillent à ce que les propos ne puissent pas être diffamatoires, blessants envers quelqu'un, bref toutes ces règles, discutables d'ailleurs, qui visent à garder un semblant de "bonne tenue" sur le site en question.

Pourquoi pas, après tout, le visiteur aura tout loisir de participer ou pas, selon qu'il veut ou pas suivre les règles édictées: c'est sa propre liberté.

crazy2 Ce pouvoir est parfois utilisé sans discernement, avec un arrière goût de totalitarisme, par des personnages n'ayant aucune formation particulière à la diplomatie, et encore moins à la tolérance.

Oui, tolérance vis à vis de quelque chose que l'on n'aime pas, vis à vis de quelqu'un dont on ne partage pas les opinions...

Après tout, les meilleurs débats opposent des avis différents, vous n'imaginez pas combien serait ennuyeux un dialogue entre des gens n'ayant que le même avis....

Certains de ces personnages donc, abusent de leur position de pouvoir pour réprimer, supprimer, censurer, effacer tout propos qui ne serait pas dans le "sens du vent", propos qui serait différent de leur propre point de vue.

Cela arrive, de plus en plus, certains forums appliquent des règles tellement strictes que toute liberté est quasiment inexistante, les rebelles irrémédiablement condamnés à une expulsion ou une radiation sans sommation. fache_non_non_248932

Finalement, la peine de "mort virtuelle" existe aussi sur le net.

Et tout comme dans la "vraie vie", il faut combattre, condamner cette situation de toutes nos forces...  idee_ampoule_987

Posté par eagle78 à 16:29 - Commentaires [13] - Permalien [#]


Commentaires sur Pouvoir: liberté en danger ?

    Le totalitarisme d'origine "métaphysique" ; le pire de tous

    Bonjour,
    yes Eagle...comme tu dis.

    Comme il se passe d'ailleurs en ce moment sur un site dont je ne citerai pas le nom ; et qu'Eagle connaît aussi bien que moi.
    Et encore, un totalitarisme qui n'en est même plus un dans l'histoire que je vais évoquer.

    Un acharnement débile contre une seule personne, suite à de vieux différends, et une censure appliquée à une seule et même personne.
    Un peu le genre de cinéma que l'on peut voir à l'occasion dans une cour de collège, une bande de dix copains d'un côté, et de l'autre un pauvre gamin qui a le "malheur" d'être différent des autres, et qui se fait taire, moquer, expulser systématiquement, jusqu'à ce qu'il souffre, se rende malade etc.
    De la part d'ados c'est pas génial, mais de la part de personnes adultes, responsables et censées détenir un pouvoir, c'est extrêmement grave.
    Lorsque l'on est doté d'un "pouvoir" l'on est censé donner l'exemple de bonne conduite et laisser ses soucis métaphysiques au vestiaire. Toute médaille a son revers, ce serait trop facile.

    Juste présentement un ramassis de mesquineries, doublées d'une mauvaise foi immonde.
    Mauvaise foi qui d'ailleurs en mine qques uns, jusqu'à les faire poster en invisibles ; les courageux lol.
    Tout çà a duré plus d'un semestre.

    Non seulement le pouvoir n'excuse pas le totalitarisme, il n'excuse pas la connerie tout simplement.

    Voilà c'est le coup de gueule d'aujourd'hui

    a +
    Perik35 super pas content

    Posté par Perik35, 05 janvier 2007 à 00:05 | | Répondre
  • lapidation

    il ne leur manque plus que la lapidation, ce dont ils revent et ce qu'ils esperent

    ils n'en sont plus tres loin, si la peine capitale etait encore instauree, ces meme gens la me feraient terriblement peur et hurler jusqu'a la mort, de peur d'y passer...

    oui oui tout le monde ici l'aura compris, il s'agit bien de celle qui poste, juste celle la qui a l'aide de son ptit clavie donne son avis sur le monde qui l'entoure et qu'elle ne voit pas d'un tres bon oeil

    mais ces gens la n'aiment pas que l'on prenne un chemin different du leur, alors ils saquent, ils traquent, ils harcellent, ils meprisent, ils inventent de faux pretextes pour virer des messages, pour fermer des topics,ce qu'ils veulent c'est juste isoler la personne pour qu'elle craque plus facilement

    c'est ignoble mais ca se passe ainsi sur un forum dans notre pays mais je suis a peu pres sure que ce genre de methodes fachisantes se retrouve ailleurs aussi

    et peu importe ce que peut ressentir la personne accusee, puisque de toute les façons si elle se rend malade, c'est evidemment de sa faute, toujours de sa faute

    c'etait mon ptit coup de gueule, desolée

    Posté par katybibi, 05 janvier 2007 à 00:13 | | Répondre
  • Aimerais comprendre

    C'est peut-être une question qui n'a pas lieu d'être, mais j'aimerais comprendre pourquoi ils s'en prennent spécialement à Cathy et pas à moi. Je sais bien qu'au moment des faits, j'ai été absent, mais je suis à mon avis plus "dangereux" et coriace à leurs yeux que Cathy. Plus "professionnel" aussi. Je veux dire plus habitué à ce genre de choses.

    En attendant, j'aimerais bien qu'on ne me dérange pas trop avec ça pendant quelques jours, histoire de calmer un peu le jeu. Ils seraient encore capables de me virer, et ça serait pire. Je reviendrai un peu à l'attaque dans quelques jours.

    Posté par Yves, 05 janvier 2007 à 03:58 | | Répondre
  • pas de souci Yves

    Bonsoir,
    te fais pas de souci Yves ; tu n'es pas impliqué dans cette embrouille, d'autant que je crois ne t'avoir jamais lu sur le site en question.
    - au passage, enchanté

    Ils s'en prennent à Cathy , car cette personne fait partie de ces "grandes gueules" qui dérangent, comme d'illustres exemples, Coluche, Hallier, Ferrat etc.
    Son caractère, ses positions et son opiniâtreté.

    Des gens dénués de psychologie préfèrent les qualifier comme folie au sens médical...

    Pour l'instant cela lui a coûté un poste de modération qu'elle occupait depuis longtemps. Et peut-être à ce que j'ai cru comprendre, bannie de la liste des membres tout simplement.

    Je comprends, il est plus logique d'être dirigé par des démons au sourire 36 bis ; que par des gens sans chichi, et avant tout soucieux de crever des abcès.
    Cela rejoint en un sens le principe d'un certain nombre de gouvernements sur notre planète bleue.

    Que ces quelques anti-Cathy ne se réjouissent pas trop vite, si elle devait être bannie, ils m'entendront.
    Quitte à gagner ou perdre, que je leur mette subitement le nez dans leurs 4 vérités. Et j'en connais, dont des déceptions dont j'ai moi-même été victime.
    Jusqu'ici je ne leur ai quasi rien dit, et si sors de ma coquille ça fera assez mal je pense.

    bonne soirée a +

    Posté par Perik35, 05 janvier 2007 à 18:27 | | Répondre
  • Enchanté

    Enchanté aussi Pierrik, mais je crois qu'on se connaît, non ?

    En tout cas, si tu es disposé à t'énerver un coup, préviens-moi avant, parce que je mettrai ma propre couche.

    Et comme vous savez, je peux aussi faire mal. J'ai une fameuse grande gueule, plus que Cathy il me semble (Je fais pas un concours, c'est juste que qqch m'échappe).

    Mon e-mail pour me prévenir : pablito1040@yahoo.fr

    Mais pour l'instant, je me "repose". J'ai pas envie d'avoir des maux d'estomac, comme ça m'est déjà arrivé. C'est pas grave, les prochaines attaques ne feront que plus mal.

    Voilà, je vais me relaxer en lisant un bon bouquin : "Guerre de guérilla", de qui vous savez

    Posté par ElNino77, 05 janvier 2007 à 19:41 | | Répondre
  • Rédaction

    Que vous inspire ce texte relevé sur le net :

    "La réalité, c’est que les violences des fascistes peuvent frapper toute personne qui n’a pas sa place dans leur vision du monde..."

    Pouvez vous argumenter, fournir des exemples de la vie réelle ?

    Ramassage des copies dans deux heures.

    A+

    Posté par Geygey, 05 janvier 2007 à 22:44 | | Répondre
  • la vie réelle: un labo pour les fachos

    Et oui, deux heures, c'est peu pour exposer des cas précis, argumenter, surtout à cette heure déjà tardive..

    "les violences des fascistes peuvent frapper toute personne qui n’a pas sa place dans leur vision du monde"

    On est tout à fait dans la définition du fascisme.

    Un groupe de personnes définit des théories, établit des règles et fait en sorte que la "masse" suive ces règles et fasse partie de la théorie énoncée...

    Les exemples sont terrifiants, ils ont traversé l'histoire, sous les formes les plus diverses de l'intolérance, qu'elle soit religieuse, ethnique, intellectuelle ou quelque soit son domaine (même dans le monde de l'art on trouve un certain type de fascisme).

    Comme je l'ai dit dans le tout premier message, chaque époque peut fournir de nouveaux outils aux fascistes pour exercer leurs "talents", et l'internet en donne quotidiennement la preuve.

    Certains comportements s'apparentent à du harcèlement, faire en sorte que la "cible" visée finisse par craquer, commettre un acte qui pourra ensuite lui être reproché, une manière de dire aux autres "voyez, il (ou elle) n'a pas suivi les règles, il (ou elle) n'est pas digne de faire partie de notre groupe, il (ou elle) doit être exclu(e)".

    Cela est une forme "virtuelle" de condamnation à mort, qui peut engendrer des dégâts considérables chez ceux qui en sont victimes..

    Condamnation à mort, sans autre procès que celui de l'intolérance, du refus d'écouter quelqu'un qui "pense autrement", et qui en plus a la mauvaise idée de résister..

    Voilà, en quelques mots ce que m'inspire cette phrase écrite dans le précédent commentaire..

    Posté par eagle78, 05 janvier 2007 à 23:37 | | Répondre
  • pourquoi ?

    en effet c'est une forme "virtuelle" de condamnation a mort et à la "proie" de ne pas tomber dans leur piege ...difficile evidemment, je me mets a la place de la pauvre bete en proie a la furie des chasseurs qui la traquent... pauvre bete qui doit courir jusqu'a l'essouflement total et qui doit eviter les pieges pour sauver sa vie...si seulement elle y arrive

    mais pourquoi donc certains en arrivent ils donc la? je pense que le pouvoir, aussi petit qu'il soit, attire l'homme faible....j'imagine que ces gens la sont des frustres, et investis d'un costume de modérateur, d'administrateur, ils se sentent alors forts, ca les rassure eux memes (ils ont l'impression d'exister en tant qu'homme superieur) et se sentent investis d'un pouvoir qui leur donne tous les droits, jusqu'a aller mépriser la personne en face d'eux, pour assouvir leur soif de vengeance sur eux memes finalement....comme si le fait de faire du mal a l'autre, etait une maniere de s'en sortir soit meme...ce qui est vain, si on y refléchit bien, puisque leur sensation de victoire (je l'ai eue, je l'ai blessee, je l'ai fait craquer, donc j'ai gagné) n'est qu'"impression", puisque au prochain mal etre personnel, cette tendance sadique reprendra....

    le pouvoir pris a la plus basse echelle (celui d'un forum)jusque dans les plus hautes sphères de la société (la politique), corrompt bien souvent l'homme finalement

    l'homme bien dans ses baskets a t-il soif de pouvoir, de supériorité sur l'autre?

    finalement qui est il celui qui traite l'autre de malade, sans meme le connaitre, peut etre est ce lui justement le malade?

    vaste question que celui du pouvoir

    Posté par katybibi, 06 janvier 2007 à 14:15 | | Répondre
  • inquietant, tres inquietant

    je rajoute un mot ici, parce que ma triste opinion est qu'il y a, aujourd'hui, une tendance tres fascisante sur un forum dont je taierai le nom ...

    mais de la part d'un Administraeur, oser traiter une personne de "malade" alors qu'elle se bat pour la liberte d'expression, est assez révélateur de la mentalité de cette personne

    en ex URSS, on utilisait cette meme méthode pour envoyer les dissidents en asile psychiatrique.

    Posté par katybibi, 06 janvier 2007 à 21:43 | | Répondre
  • Pas d'accord

    Vous permettez ? Je ne suis pas d'accord avec vous concernant cette histoire de fascisme.

    Le fascisme est une idéologie raciste, nationaliste, militariste, totalitaire, anti-sociale. Or, je ne vois que les 2 derniers paramètres dans leur comportement. C'est déjà pas mal, mais il faut faire attention aux mots qu'on utilise. Soyons précis, et ne traitons pas tout le monde de nazis ou de fachos. Déjà que certaines personnes cherchent à élire leur Hitler du mois chaque mois, c'est assez énervant comme ça.

    Posté par ElNino77, 06 janvier 2007 à 23:44 | | Répondre
  • La preuve est faite que le web posséde lui aussi des fondamentalistes qui veulent imposer des lois pseudo-sacrées. Le respect de celles-ci est le cheval de bataille de ces chevaliers de l'ordre moderne qui ont ainsi l'illusion de posséder une mission quasi divine pour éxister dans la vie!

    Que de combats chimériques et ridicules livrent quotidiennement ces intégristes ! Quelle beauté subtile y a t'il dans leurs armures oxydées par l'acidité de leur ressentiment et de leur amertume ?!


    Que doit-on faire ?
    En rire ! Chambrer ! Pratiquer l'ironie sur leur leur propre terrain ( forum) avec suffisamment d'habilité pour les toucher sans qu'ils ne puissent répondre!
    Dieu est grand! Il a certes fait la vie dure , mais il a tellement prévu de pantins grotesque pour nous amuser que ce serait un sacrilége de ne pas se moquer de ces guignols du web.

    Posté par Electron-libre, 07 janvier 2007 à 10:51 | | Répondre
  • je suis totalement d'accord sur ce que tu dis Electron, j'ai en effet use du terme tendances faschisantes vu le contexte actuel!

    en rire, comme tu le dis Electron, oui je pense que c'est en effet la meilleure maniere de reagir, mais parfois la douleur est la, la cible est touchee ... mais ces gens la qui utilisent en effet leur armure de ptits chefs, n'ont pas toujours le sens de l'humour

    et pourtant la derision est en effet parfois le seul moyen de s'en sortir comme tu le dis si bien

    Posté par katybibi, 07 janvier 2007 à 11:29 | | Répondre
  • Humour: L'arme fatale ?

    L'humour est un excellent outil pour se sortir de situations parfois tellement tendues qu'un léger souffle suffit à les faire exploser..

    Sauf que parfois l'environnement n'est pas favorable, ni même sensible à cet élément parfois si difficile à saisir..

    L'histoire ne nous précise pas si les anciens dictateurs avaient dans leur entourage quelqu'un qui puisse manier l'humour pour détendre des instants de crises.

    Il y a très longtemps, existait à la cour une personne qui, seule, avait le droit de se moquer du roi, de tourner en dérision ses actions, celles de la cour, celles des "décideurs" de l'époque.

    Le fou du roi avait cette royale fonction d'amuser la "galerie", y compris le roi lui même.

    Bien sûr, ce n'était pas sans risques, mais quand on connait certaines situations actuelles, on se dit que l'on a régressé sur le droit d'expression...

    Posté par eagle78, 07 janvier 2007 à 12:51 | | Répondre
Nouveau commentaire